Bienvenu sur le site de l'Eglise protestante de Luneray et de Dieppe

EDITO

De « Fresh Expressions » à « French Expressions » Quelques réflexions sur le stage CPLR (Le Conseil Perma-nent des Eglises Luthériennes et Réformées) en Angleterre

Qui étions-nous ?

Des pasteurs de l'Eglise protestante unie de France et de l'Union des Eglises Protestantes d'Alsace Lorraine, 27 en total qui sont partis pen-dant une semaine au diocèse de Leicester à la découverte des nou-velles formes d'Eglise qui émergent sous l'impulsion missionnaire de l'Eglise d'Angleterre.

Pourquoi ce stage ?

Comme d'autres, l'Eglise d'Angleterre s'est lancée dans la recherche de nouvelles formes d'Eglise dans un monde qui change à grande vitesse. Elle désire entrée en contact et se mettre au service de ceux qui se trouvent à l'extérieur de l'Eglise locale existante. Dans l'esprit d'une "mission shaped church", des communautés chrétiennes aux profils nouveaux et très divers ont vu le jour.

Dans le cadre des accords de Reuilly (entre les Eglises anglicanes et les Eglises réformées et luthériennes françaises signé en 2000), des membres de l'Eglise anglicane nous ont invités à découvrir la réalité d'une dynamique missionnaire en tension créative entre tradition et in-novation. Nous sommes allés en mini-bus à partir de l'aéroport de Luton à la rencontre de quelques-unes de ces "Fresh Expressions".

Où étions-nous?

Dans le diocèse de Leicester, 100 km au nord de Londres. Leicester, c'est une équipe de foot... c'est aussi le roi Richard III récemment enterré dans la cathédrale... mais c'est aussi et surtout un formidable vivier pour d'expérimentations missionnaires qui cherchent à toucher de nouveaux publics avec l'Evangile de Jésus-Christ !

Quelques échos du stage ?

  • Un culte dans une Eglise Anglicane à Leicester en Ourdou et en An-glais
  • Coffee-tots une église dans un café pour les mamans et leurs « tod-dlers » (les tout-petits)
  • Green light - une expérience d'église dehors (par tous les temps!)
  • Passion, c'était le nom d'une maison close convertie en lieu de ren-contre et de prière pour les jeunes désoeuvrés du village de Shepshed
  • Messy Church (église chaotique et un peu pour salir les mains). Les activités, les bricolages et le tout pour experimenter être église
  • A Coventry: la cathédrale, l'évêque et à la rencontre de quelques pas-teurs pionniers

Fresh expressions est une dynamique de l'Eglise Anglicane, mais très souvent les autres confessions partagent l'implantation (Catholique Ro-maine, Baptiste, Méthodiste et Réformée Unie), qui encourage et sou-tien les initiatives locales d'experimenter, ou comme Mads (notre « guide » pour la semaine) nous a dit « nous jouons à être église ». Et ce n'est pas grave si l'experimentation de l'église (église football, église café, église du petit déjeuner) ne « marche » pas - parce que « tu ne peux pas échouer quand tu joues ».

Pasteur andrew Rossiter.

L'essentiel c'est la Foi

La Foi naît de la rencontre avec Dieu. La Foi est offerte par Dieu, par amour, sans condition.
A Dieu seul la gloire.

En dehors de Dieu, rien n'est sacré, divin ou absolu

Rien n'est sacré, sauf ce Dieu qui renonce à sa sacralité. Vous avez-là les maîtres-mots du protestantisme : dans les Ecritures, je découvre un Dieu qui se révèle dans l'humanité d'un homme qui va être assassiné d'avoir proclamé la gratuité de l'amour de Dieu, d'avoir mis en actes la confiance de Dieu, d'avoir refusé le sacré qui défigure Dieu et qui persécute l'humain

partage biblique par e-mail